vendredi 4 décembre 2020

Le crépuscule des Gueux de nouveau disponible.

D'abord publié par Krakoen en 2011, puis réédité en 2013 par Après la lune après la fermeture de Krakoen, puis encore réédité en 2019 par La Gidouille à l'arrêt des activités d'Après la lune, Le crépuscule des Gueux s'est retrouvé sans éditeur lorsque La Gidouille, décidément, a fermé boutique.

C'était dommage...

J'ai donc ressorti des cartons une version epub, elle est désormais disponible sur Kobo.

Pour mémoire, les chroniques et la revue de presse sont toujours là.

mercredi 29 juillet 2020

Lancement de la revue Katadioptre

Une nouvelle revue, par les temps qui courent, il faut oser. Mais je fais confiance à mon ami Enola S. Cluzeau : il sait remonter les manches, surtout quand il fait chaud.

Alors voilà, Katadioptre, "la revue qui réfléchit" verra le jour dans les semaines qui viennent, si l'appel aux bonnes âmes généreuses, curieuses et de bonne volonté lancé pour financer le tirage du numéro 1 donne les résultats escomptés.

De quoi s'agit-il ?

Eh bien d'art, de poésie, de littérature, de photo et de dessin. Rien moins.

Au programme de ce numéro :
  • Des nouvelles écrites par : Eddy Bonin, Amandine Clevarec, Enola S. Cluzeau, Stéphane Pajot, Hervé Sard.
  • De la poésie écrite par : Enola S. Cluzeau, Dominique Guillemin, Jean-Yves Tual.
  • Des articles écrits par : Anatol Betancourt, Bernard Bretonnière, Isabelle Corbé, L. Lamech, Thierry Weyd, Constance Zed.
  • Le tout illustré par : Bruno Barbier, Olli Bioret, Nicolas de la Casinière, Patricia Gattepaille, Franck Jouneau, Jo River, Éric Sagot, Bénédicte Voile.
  • Des photos de : Enola S. Cluzeau, Patrick Garçon, Thierry Weyd.
Et aussi quelques autres bricoles dont les mots croisés d’Emile Emplain Dedan.

On peut d'ores et déjà réserver son exemplaire pour la modique somme de 12 euros port compris :
ICI, ou sur la page Facebook de la revue.

samedi 2 février 2019

Salon des écrivains bretons à Paris

Lire la Bretagne, le salon des écrivains bretons à Paris, se tiendra samedi 9 février, à la mairie du XIVe., de 10h à 18h.
L'occasion de manger des crêpes et de (re)découvrir Léo Tanguy !


Larguez les anars !