dimanche 17 avril 2011

Mauves en noir 2011 : quelques images

Je suis très mauvais photographe et il y aura sans doute bientôt de meilleures photos à consulter sur d'autres sites, mais voici tout de même ce que j'ai rapporté de ce toujours aussi formidable festival. L'occasion de faire la connaissance, en vrai, de gens que j'apprécie comme Eric Maneval et Fred Gevart (Editions Ecorce) et Jérémie Guez (La Tengo), de retrouver de joyeux compagnons (je vais en oublier...) comme Lalie Walker (c'était son anniversaire !), Jean-Bernard Pouy, Jean-Paul Jody, Jean-Hugues Oppel, Jean-Jacques Reboux (y a trop de Jean, dans le polar ?), Max Obione, Stéphane Pajot, Jérôme Bucy, Marin Ledun, François Thomas, Cyril Herry, Claude Mesplède, Renaud Marhic, Stéphane Michaka, Hafed Benotman, Patrick Bard, Nicolas Jaillet, Samuel Delage. Aussi, des fidèles de Mauves, avec les Fondus au noir et O'Librius, toujours autant "pêchus". Et puis, c'est l'occasion de faire de nouvelles rencontres, des auteurs encore jamais croisés et que j'ai eu la chance de découvrir (un peu, parce qu'un jour et demi, ça passe très vite) : Emmanuelle Petit, Caroline Sers, Sylvie Rouch, Sophie Di Ricci, Aurélien Molas,  Philippe Georget, Marcus Malte... Et je n'oublie pas les sympathiques visites de Hoel (Polars Pourpres), de Marilyn Breand (l'eXquise Nouvelle), de Denis Retière (auteur nantais), de Claude le Nocher(Action-Suspense), ainsi que la librairie L'Odyssée, de Vallet et la librairie l'Etoile Polar, de Nantes.
Qui a dit que c'était un week-end chargé ?


Les docteurs de Mauves ! Emeric et Geof établissent les ordonnances.

Les Marseillais, il faut toujours qu'il exagérent. Eric Maneval explique (quoi ?) à Fred Gevart et Patrick Galmel.

Bibi

Jérôme Bucy s'est mis à la pipe ?

Oppel en soeur Anne, avec Pouy et Fonteneau.

Gaffe de l'animatrice, Aurélien Molas vient de se faire traiter de onzième plaie.

Ben non, ils n'auront pas le Prix de la Ville, qui ira à Souvira. Mais ils écoutent quand même (Pascale Fonteneau, Philippe Georget, Aurélien Molas et Samuel Delage)

Merci à Emmanuelle Petit d'avoir pris cette photo. Un festival aux côtés de Jean-Jacques Reboux, c'est un régal.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire