lundi 20 janvier 2014

La Madone de Notre-Dame, d'Alexis Ragougneau

Voici une nouveauté de janvier des éditions Viviane Hamy qui m'a séduit pour au moins deux raisons. Des dialogues "vrais", c'est assez rare - et difficile - mais Alexis Ragougneau sait faire parler ses personnages et se passe très bien des agaçants "s'exclama Pierre" ou "ajouta Paul" qui encombrent les pages de trop nombreux romans. Ici, les curés s'expriment comme de vrais curés (l'histoire a Notre-Dame de Paris comme lieu "central"), les flics comme de vrais flics, bref : ça sonne juste. Le scénario, ensuite, est habile. Une substitut et deux policiers vont avoir à résoudre une affaire un peu trop "facile" : un cadavre de jeune femme est retrouvé dans la cathédrale (remarquable mise en scène de la découverte du crime, au passage) et, très vite, trop vite, un coupable est trouvé. C'est sans compter sur l'un des prêtres du lieu le plus visité de France. Car là est mon deuxième coup de cœur pour ce livre, dans ce personnage de curé bien peu préparé à jouer les détectives... Le père Kern est touchant dans ce rôle (et Dieu sait que je n'aime pas beaucoup le religieux), qui va l'amener des arcanes feutrées de Notre-Dame aux immeubles de passe des quartiers chauds de Paris, pour au final dénouer le mystère... en passant par la case "péché".
Très réussi.
La Madone de Notre-Dame, chez Viviane Hamy.

1 commentaire: